La divine danse de l’Être

Rythme et temps peuvent apparaître comme des notions voisines entretenant des liens de cause à effet. On dit du temps qu’il s’écoule… mais peut-on en dire autant du rythme ? Non seulement le rythme n’est pas le temps, mais il est au-delà du temps. Cette distinction fondamentale n’est pas sans conséquence, car sitôt comprise et intégrée, elle ouvre la voie à un nouvel état d’être plus essentiel. Honorer le rythme, plutôt que le temps, nous fait entrer dans la divine danse de l’Être(1).

“Je choisis d’honorer le rythme de mon Être“ : c’est en ces termes qu’une nouvelle conscience s’est récemment imposée à moi. “Le rythme n’est pas le temps ; il est au-delà du temps.“ A cet instant, je ne saisissais pas encore ce que cela signifiait. Les images étant plus éloquentes que les mots, les visions reçues par la suite furent suffisamment convaincantes pour ancrer en moi cette nouvelle compréhension. La première image prit la forme d’une montre ancienne, semblable à un vieux chronomètre. J’observais les aiguilles tourner à une vitesse folle comme prises par un emballement, jusqu’au moment où elles ralentirent leur course pour finalement s’arrêter. La vision évolua ensuite avec l’image, en surimpression, d’un sablier. Là encore, j’observais le sable s’écouler à l’intérieur, quand le sablier s’inclina doucement vers la droite pour se stabiliser à l’horizontal. A l’image du sable, le temps s’était arrêté. Pour finir, ce fut le signe de l’infini qui se superposa au sablier, épousant parfaitement ses courbes, comme pour mieux me montrer ce passage du temps à l’au-delà du temps. Les jours qui ont suivi ont permis l’intégration de ces informations, dans chaque fibre de mon corps.

 

L’illusion du temps

Le temps est une illusion ; seul existe l’éternel présent. Si cette vérité est enseignée dans toutes les grandes traditions spirituelles, elle est relativement nouvelle pour l’esprit scientifique contemporain. La théorie de la relativité restreinte d’Einstein (1905) a ouvert la brèche en présentant le temps comme une donnée non absolue et non linéaire. Depuis, les recherches en physique quantique ont pulvérisé ce qu’il restait de cette conception du temps absolu, devenue obsolète. Diverses théories ont été proposées, avec des tentatives pour les unifier. Cependant, quelle que soit la branche scientifique et pour bon nombre de chercheurs, le temps demeure, à ce jour, un “problème non résolu“.

“La distinction entre passé, présent et futur ne garde que la valeur d’une illusion, si tenace soit-elle.“ – Albert Einstein

Du point de vue de la conscience, passé, présent et futur sont des plans ou des dimensions différentes, qui coexistent à chaque instant. Ceci est non seulement le principe de la réalité multidimensionnelle, mais aussi la nature fondamentale de l’Être. Cela signifie que nous existons simultanément sur de multiples plans de conscience, au-delà de la matrice terrestre. Or, il est intéressant d’observer que l’ego, qui est l’outil par lequel nous expérimentons la vie sur ce plan d’incarnation, est naturellement et intrinsèquement lié au temps : incapable de goûter l’instant présent, il se retourne inlassablement sur les événements du passé ou se projette dans un futur toujours incertain. Il demeure ainsi prisonnier du temps, une illusion dans laquelle le passé est source de regrets et l’avenir, source d’inquiétudes.

 

Le rythme, l’au-delà du temps

Dans le jargon musical, le rythme est fréquemment associé à la notion de “pulsation“. Ainsi, “sentir la pulsation“ signifie “sentir le rythme“, c’est-à-dire le battement qui sous-tend toute mélodie et permet son développement. Ceci nous renvoie naturellement à la pulsation du cœur, le chakra cardiaque étant le lieu par excellence de l’au-delà du temps. En effet, l’énergie du cœur n’est-elle pas une énergie quantique qui transcende les notions d’espace et de temps ?

Par ailleurs, le rythme est ce qui permet d’atteindre des états modifiés de conscience. Or un état modifié de conscience est, par nature, une expérience hors du temps. Les sessions de transe chamanique offrent une belle illustration de cette caractéristique du rythme : impulsé par les tambours, le rythme s’accélère progressivement jusqu’à un point de bascule, déclenchant une expansion de la conscience. C’est donc bien le rythme, créé par le jeu des percussions, qui ouvre la porte à cet au-delà du temps.

Si le temps est la dimension de l’ego, le rythme est la dimension de l’Être.

Honorer le rythme de l’Être

Lorsque vous faites ce choix en conscience et que celui-ci est accepté par toutes les parties de vous, votre vie se reparamètre sur votre fréquence fondamentale, progressivement et sans effort. Vous constatez alors que :

  • le calendrier humain et la matrice 3D perdent leur influence sur votre corps et votre vie ;
  • les habitudes s’effacent au profit d’une plus grande capacité de création et d’improvisation ;
  • les moments de votre existence s’agencent avec fluidité et les synchronicités se multiplient ;
  • votre état d’être prévaut sur votre besoin de faire ;
  • vos besoins fondamentaux sont honorés au moment parfait ;
  • vos choix ne sont plus déterminés par des impératifs calendaires ou des injonctions extérieures, mais par votre maître (m’Être) intérieur ;
  • vos actions sont au service de votre Être et lui seul détermine les actions à mener, au moment opportun.

 

Pour autant, il n’est pas si aisé de choisir la voie du rythme, car cela implique de lâcher tous les repères, les habitudes et les conditionnements liés au temps et à sa gestion, ainsi que les “impératifs“ qui y sont associés. Observez la manière dont vos journées sont programmées ; voyez combien votre vie est planifiée en une succession de segments temporels, dans lesquels vous interagissez de manière conditionnée…

 

 

Une question se pose maintenant : quel est votre rapport au temps ? Observez vos pensées et vos comportements. Dans votre vie quotidienne, regardez-vous sans cesse votre montre ? Avez-vous des difficultés à gérer votre temps ? Le temps est-il source d’angoisse et de stress ? Si c’est le cas, cette emprise du temps est le signe que vous n’êtes pas aligné.e sur le rythme de votre Être et, par extension, sur votre fréquence fondamentale. Rappelez-vous que sur le plan de l’essence, le temps n’existe tout simplement pas. Dès l’instant où vous choisissez d’honorer le rythme de votre Être, vous franchissez les portes du temps, permettant ainsi à votre réalité de se synchroniser sur votre essence.

Le temps n’est ni à perdre, ni à gagner, ni à rattraper. Il est à dépasser, pour le voyageur de la conscience que vous êtes.

A travers votre vibration fondamentale, l’Être donne le rythme, à chaque instant : depuis les battements du cœur au mouvement respiratoire, depuis le flux sanguin circulant dans chaque veine aux battements de la plus infime cellule organique, le tout en parfaite cohérence avec la pulsation du cœur de l’univers. Libre à vous d’écouter son rythme et de suivre son pas. Là peut véritablement commencer la divine danse de l’Être : vous, en tant qu’avatar, uni à l’Être divin dont vous êtes le prolongement, au-delà du temps.

 

 

“Le temps est trop lent pour ceux qui attendent, trop rapide pour ceux qui craignent, trop long pour ceux qui pleurent, trop court pour ceux qui se réjouissent, mais pour ceux qui aiment, le temps est éternel.“ – Henry van Dyke


Pour vous accompagner

L’écoute des Baumes sonores® est une aide précieuse dans cette recherche d’alignement sur votre fréquence fondamentale. Rappelons que la thyroïde, située dans la gorge, est le centre où s’impriment les conflits liés à la vitesse et à la gestion du temps. Si vous ressentez cette emprise du temps sur votre vie, le Baume 06, lié à la thyroïde, est particulièrement recommandé.

Posologie : 1 écoute par jour pendant 7 jours


Articles connexes

Lire également

Immergez-vous...  
Arrow pointing to top
Langues

Je suis Erin, créatrice de la marque TNSO et des Baumes sonores®.

Je vous souhaite la bienvenue et suis heureuse de vous accompagner dans votre transformation à travers les Baumes sonores®. Sachez qu’il n’y a pas de plus grande joie pour moi que de partager avec vous ces merveilleux soins vibratoires !

A très vite !

Inscrivez-vous au blog et recevez
les nouveaux articles par email !