Baumes sonores® : retours des premiers utilisateurs (1/3)

En septembre 2018, le premier Baume sonore® était enregistré au studio Atech, près de Caen. Le mois suivant, une campagne de blind test était lancée, permettant à une vingtaine de personnes d’expérimenter le baume et d’en mesurer l’efficacité. Bilan.

Les modalités de l’expérience

La consigne était la suivante : écouter le baume chaque soir avant le coucher, en m’envoyant le lendemain les retours par écrit. Cela impliquait naturellement une régularité et une certaine rigueur (ce qui a pu poser problème pour certains !). Cependant, j’avais pris le temps d’appeler chaque personne individuellement pour présenter le projet, clarifier les modalités l’expérience et répondre aux questions éventuelles. Il était important pour moi de préciser que le travail avec le baume n’était pas anodin et pouvait, le cas échéant, créer un inconfort selon les besoins fondamentaux de la personne. Connaissant la puissance du travail avec le son, je devais m’engager à assurer le SAV si nécessaire, en accompagnant les personnes durant la période de test. J’avais par ailleurs choisi de ne donner aucune information sur la fonction et la destination du baume, pour ne pas orienter les ressentis. Aussi, pour faciliter les retours ainsi que leur traitement et leur analyse, une grille de cinq items était proposée : zones du corps ayant réagi, impressions corporelles, visions éventuelles, qualité du sommeil et état général le lendemain.

Les premiers tests ont ainsi débuté le samedi 29 septembre 2018 et le matin du dimanche, les retours ont commencé à arriver : surprenants, inattendus, si différents les uns des autres et pourtant si justes pour chacun. Non seulement je percevais de la justesse dans les effets (ce que j’observais déjà lors des séances TNSO individuelles que je pratique), mais aussi une sorte de cohérence et de progression subtile, qui se révélait écoute après écoute.

Les zones du corps ayant réagi

Pour de nombreuses personnes, la région du ventre et du bas ventre a été nettement ressentie… ce qui était l’intention première de ce baume : le bas ventre (Sabine, Marie-Paule), l’abdomen (Marion), le sacrum et le périnée (Sandra), ainsi que les organes sexuels (Marie-Claire, Catherine). Catherine remarquera d’ailleurs “une sensibilité aux ovaires gauche et droit”, précisant que cela ne lui arrive jamais. Il est intéressant de constater dans certains cas l’éveil de l’énergie sexuelle dans ce quelle a de plus sacré et de plus vivifiant (Fabien), jusqu’à parler “d’orgasme” (Marie-Claire). Fabien évoquera d’ailleurs dans ses retours “une boule d’énergie dans le ventre”. Pour Dominique, aucun doute sur la destination du baume : “ce fut toujours le ventre qui réagissait à peine ta voix me parvenait-elle.”

“J’ai senti très fort comme une boule d’énergie dans mon ventre.“ – Fabien

Pour d’autres utilisateurs, le baume a eu un impact sur différentes zones du corps selon les écoutes, avec des intensités variables : la tête (Luz), avec une sensation de courant d’air qui se déplace au fil des écoutes (Hélène), la colonne vertébrale (Jérôme L.), le plexus solaire (Jérôme P.), le côté gauche ou droit du corps (Dominique, Nelly), les jambes (Sarah), le cœur avec la sensation de mains qui chauffent et vibrent (Marie-Paule, Juliette, Philippe), le troisième œil (Eugénie)… Le baume semblait parfois agir selon un trajet plus global, partant de la tête puis gagnant tout le corps (Angelo, Sandra, Philippe).

Les ressentis et visions

Là encore, autant de ressentis et de visions que d’expérienceurs. En 6 minutes (durée du baume), certaines personnes pouvaient littéralement découvrir un film (voire une superproduction !) se projeter sur leur écran intérieur.

  • Jérôme L. a évoqué une époque médiévale, avec un écuyer suivant un chevalier, faisant glisser sa pointe de son épée métallique sur des murs de pierre.
  • Pour Sandra, c’est un village en Afrique, une case avec une famille qui travaille en chantant doucement.
  • Pour Marie-Claire, c’est un paysage champêtre d’alpage avec un troupeau aux clochettes qui tintent, un berger soufflant dans une grande corne, une cascade d’eau cristalline et le vent dans la forêt.
  • Pour Nelly, c’est une église avec un orgue et ses immenses tuyaux, une vision qui se révèlera comme une synchronicité par la suite, avec l’invitation reçue d’une amie pour assister à un concert d’orgue dans une église.
  • Pour Angelo, c’est une vision du Bouthan, des nuages qui passent rapidement sur une montagne verdoyante.
  • Pour Sabine, c’est une projection vers le futur et des images de la vie d’artiste accomplie à laquelle elle aspire : sur un plateau télé, en séance de dédicaces, sur scène en concert, en voyage…

“Mon corps était comme une gigantesque usine, où se sont affairés, toute la journée, des ouvriers, les uns s’étant épuisés aux hauts fourneaux, les autres aux cuisines… Et, le soir venu, ils quittaient tous, les uns après les autres, leurs postes pour aller se reposer. L’usine se vidait progressivement et un grand calme se faisait entendre dans le silence.” – Fabien

Et tout cela n’est qu’un maigre échantillonnage des images reçues, dont la retranscription fidèle et exhaustive nécessiterait un livre à lui seul… Rêves d’accomplissement, réminiscence de vies passées, souvenirs anciens ou visions métaphoriques de ce que traverse l’être : si les images ont leur langage propre et leur mystère, elles “sonnent” justes et sont comme autant de messages subtils que le corps transmet à l’être. Ces visions sont toujours pour moi un chemin vers plus de conscience.


Lire également :

Baumes sonores® : retours des premiers utilisateurs (2/3)

Baumes sonores® : retours des premiers utilisateurs (3/3)

Lire également

Arrow pointing to top
Langues

Je suis Erin, créatrice de la marque TNSO et des Baumes sonores®.

Je vous souhaite la bienvenue et suis heureuse de vous accompagner dans votre transformation à travers les Baumes sonores®. Sachez qu’il n’y a pas de plus grande joie pour moi que de partager avec vous ces merveilleux soins vibratoires !

A très vite !

Inscrivez-vous au blog et recevez
les nouveaux articles par email !